Les avantages de l'éducation.     

Dans le temps que Mégare était encor sauvage
A Diogène on dit que tous ses habitants
Soignaient mieux leurs troupeaux que leurs propres
Dans ce cas, s'écria le sage, l'enfants.
Qui,comme chacun sait, était fort singulier,
Si le ciel m'eût fait naitre en ce pays barbare,
J'aimerais mieux être bélier
Que fils d'un bourgeois de Mégare.
Le philosophe avait raison:
L'animal bien dressé, sans être raisonnable,
Parait souvent plus estimable
Que ne l'est un enfant sans éducation.











 




blog comments powered by