Du Renard et des Raisins.   
U

n Renard ayant aperçu au haut d'un arbre quelques grappes de Raisins qui commençaient à mûrir, eut envie d'en manger, et fit tous ses efforts pour y atteindre ; mais voyant que sa peine était inutile, il dissimula son chagrin, et dit en se retirant qu'il ne voulait point manger de ces Raisins, parce qu'ils étaient encore trop verts et trop aigres.


















Pages liées :
M. Perrin : Le Renard et les raisins.
Esope : Du Renard et des Raisins.
Jean de La Fontaine : Le Renard et les Raisins.
Charles Perrault : Le Renard et les Raisins.





blog comments powered by